Conseils aux filles

De plus en plus de filles se tournent (librement) vers la prostitution, et les perspectives d’avenir, ne feront certainement qu’augmenter leur nombre. Voici donc quelques conseils aux filles qui désirent commencer à se prostituée, ou qui se prostituent déjà mais on besoin de conseils.

Avant de commencer ce métier, posez-vous d’abord la question de savoir si vous êtes vraiment prête pour cela. Il est très difficile de s’offrir ainsi à des inconnus que ce soit physiquement mais aussi mentalement. Dites-vous bien que les clients ne sont pas tous de jeunes hommes beau et riche, la plupart sont respectueux mais une minorité d’hommes ne connaissent pas le respect. Préparez-vous donc mentalement à faire face à toutes sortes de situations.

De plus vérifier la législation en vigueur dans le pays où vous allez exercer ce métier. Dites-vous bien que même si la prostitution est légale, le fait de se prostituer ne vous place pas au-dessus des lois. Il vous faudra donc soit déclarer faire ce métier et payer vos taxes et impôts en tant qu’indépendantes, soit faire ce métier dans l’illégalité en ne vous déclarant pas. Dans ce cas vous encourez des problèmes avec la justice (financière) de votre pays. Bien sûr cela vaut également pour celles qui ne veulent qu’arrondir leurs fins de mois, et qui ont un travail « normal » en journée.

Choisir un type de prostitution

Une question importante avant de commencer à faire ce métier, est de savoir dans quelles conditions de travail vous voulez travailler. Quasiment toutes les femmes qui se lancent dans ce métier placent une ou plusieurs annonces sur internet et attendent des réponses. En effet le nombre d’escortes girl n’a jamais été aussi important, mais d’autre types de prostitution se présentent à vous, petit tour d’horizon.

Escortes girl

Comme je l’ai dit, pratiquement toutes les filles se lançant dans la prostitution deviennent des escortes girls. Alors premier point important l’offre étant très importante, il vous faudra pouvoir vous démarquer des autres filles.

Pour se faire plusieurs possibilités

Les photos ; une annonce sans photos ne recevra quasiment aucune réponse. De plus essayé au maximum de mettre des photos de qualité et récente. Rien ne sert de mettre des photos datant de dix années, les clients arrivant devant vous seront alors frustré, certains partiront directement, d’autres seront déçus et ne reviendront pas vers vous, et dans les pires des cas certains se montreront agressif envers vous. De plus il y a suffisamment de clients pour tous types de femmes, certains les aiment jeunes d’autres les femmes plus âgées, certains aiment les filles minces d’autres les femmes fortes etc.

Il est inutile de mettre des photos avec votre visage (discrétion oblige) mais si vous le faite, cela vous rapporteras certainement pas mal de clients.

Le blog ; à l’heure actuelle il est très facile de créer un blog, cela vous permettras facilement de vous démarquer des centaines d’autres escortes. Pas besoin d’avoir un blog de 100 pages, une page de présentation ou vous parlez un peu de vous, une autre où vous définissez vos pratiques et vos tarifs et quelques pages avec des photos de vous. Surtout ne pas oublier de mettre une page contact avec votre adresse email et numéro de téléphone, certains supports de blog offre une page contact directement sur le blog également. Pour faire connaitre votre blog, quelques annonces avec une de vos plus belles photos, un texte court et précis ainsi que le lien vers votre blog suffiront à attirer pas mal de clients.

Vos pratiques ; j’y reviendrais plus bas sur cette page, mais il est clair qu’une fille qui annonces certaines pratiques telles que fellation nature, massage de la prostate, prestation GFE (girl friend expérience) se feront plus facilement remarquer.

Lieux de rendez-vous ; Beaucoup de filles proposent des rendez-vous à l’hôtel ou au domicile du client. Peu de filles proposent des rendez-vous dans leurs propres appartements et pourtant cela comporte beaucoup d’avantage. En effet beaucoup de clients sont mariés ou en couple et ne peuvent donc pas recevoir chez eux. De plus même si beaucoup d’hôtels se spécialisent dans les rendez-vous coquins leur prix sont souvent excessif et les clients payent déjà assez chers pour leur rendez-vous. L’avantage est également de pouvoir créer une certaine atmosphère pour recevoir vos clients. Les lieux doivent en tous les cas être propres et sécurisée, aussi bien pour vous que pour le client. L’idéal est également d’avoir une douche (certains clients ne connaissent pas le respect).

Tarifs ; il est évident que vos tarifs doivent être plus ou moins équivalents à ceux des autres filles de votre région, un petit tour sur internet vous aideras. Certaines filles prennent le pari de pratiquer des tarifs plus élevés et cela pour avoir une clientèle plus aisée. Cela peut être une bonne chose pour vous dans certaines grandes villes, mais il vous faudra vraiment vous démarquer de la concurrence. De plus les clients les plus aisés ne sont pas forcément les plus respectueux et les moins pervers. Mais de façons générales les rendez-vous que vous aurez seront de meilleures qualités s’est évident. D’autres filles prennent le pari inverse et pratiquent des tarifs plus bas, alors oui elles ont certainement plus de clients, mais le niveau de leurs clientèles et également moins « prestigieuse » et dans ce cas il faut obligatoirement pouvoir recevoir ou accepter les rendez-vous aux domiciles des clients.

Voilà avec des annonces de qualité, de belles photos récentes, un blog de présentation, des lieux de rendez-vous propres et sécurisée et des tarifs équivalents à la concurrence dans votre région, les clients ne manqueront pas.

La sécurité

Un point très important pour moi est la sécurité des filles et des clients. La sécurité des escortes est souvent problématique, en effet hormis quelques échanges téléphoniques ou par email, la fille ne connaît rien de l’homme qu’elle rencontre et avec qui elle se retrouve seule. L’inverse est d’ailleurs vrai aussi, même si cette pratique est rare, certaines fausses escortes placent des annonces et dépouillent ensuite les clients avec l’aide d’un voire plusieurs complices. Quelques solutions de sécurité existent cependant en voici quelques une.

Prendre des rendez-vous dans des hôtels, certes vous êtes seul dans la chambre, mais le fait d’être dans un hôtel où travaillent un certain nombre de personnes et déjà dissuasif. De plus en cas de problème, vous pouvez sortir de chambre pour aller à la réception. Au pire vous faire entendre du personnel. Le faite de vous présenter à la réception avec le client et aussi très dissuasifs, d’autant que tous les (bons) hôtels sont sous caméra surveillance.

Mettre quelqu’un dans la confidence et de préférence faire savoir à cette personne les heures de vos rendez-vous. Un petit message au début du rendez-vous et un autre lorsque le client est parti, de cette manière on prévient que tous ces biens passés. Si la personne n’a pas de nouvelle après l’heure de fin de rendez-vous, elle essaye donc de prendre contact avec vous, en cas de non réponse elle peut donc intervenir. Cela n’empêche évidemment pas certains problèmes. C’est pourquoi il est encore préférable que la personne vous accompagne.

En effet cette pratique est connue et pratiquée par toutes les agences (les meilleurs en tout cas). Un membre de l’agence accompagne la fille à son rendez-vous, c’est lui/elle qui encaisse l’argent avant la cession. Il/elle reste à proximité du lieu de rendez-vous durant la durée de celui-ci et à la fin du temps imparti il/elle revient chercher la fille. En cas de dépassement de temps la fille prévient juste par message.

Pour les rendez-vous a votre domicile et si vous ne pouvez pas mettre quelqu’un dans la connivence, il est préférable d’installer une caméra à l’entrée de votre maison. Bien sûr il faudra que cette dernière soit visible par vos clients. Cela permet de dissuader les clients « nerveux » de s’attaquer à vous puisqu’ils savent que leur visage a été enregistré via votre caméra.

Pour conclure sur les escortes, certaines agences prennent tous en charge pour vous. S’occupent des photos, annonces, prises de rendez-vous et de votre sécurité. Le revers de ces agences est évidemment qu’elles prennent un pourcentage sur vos gains allant de 25 à 60% (en règle générale 40/50%). De plus elles sont souvent exigeantes sur le physique et les prestations des filles. Une petite recherche sur le web vous aideras à en trouver, elles sont essentiellement présentes dans les grandes villes.

Maisons privée.

Comme je le dis dans la section type de prostitution du blog, les maisons privées sont une très bonnes alternatives pour les filles. Elles offrent un lieu hygiénique et sécurisée, de plus votre discrétion est accrue puisque vous n’avez pas à mettre d’annonce sur internet. On trouve ces maisons un peu partout où la prostitution est légale, voir la section world du blog, pour trouver ces maisons dans votre pays, ou proche de votre pays.

Le seul défaut de ces maisons est de prendre un pourcentage sur les gains de filles entre 40 et 60%. Pour le reste elles offrent tout ce qu’une fille peut attendre pour travailler dans de bonnes conditions. De plus certaines d’entre elles donnent un pourcentage aux filles qui font consommer des boissons aux clients, comme dans les bordels classiques.

Les bordels

Je classe ici les bordels classiques, tels qu’ont les rencontres un peu partout au monde. Le système de fonctionnement sont soit identique aux maisons privées, c’est-à-dire pourcentage sur les gains des filles, mais aussi pourcentage pour les filles sur les consommations des clients. Soit les filles payent une entrée au club comme les clients et ensuite gagne le prix de leurs sessions, mais payent leurs consommations également (souvent offertes par les clients). Certains bordels fonctionnent également via des locations de chambre, c’est-à-dire que vous louer une chambre soit par jour/nuit, soit à chaque client.

Les points forts de ce type de prostitution sont la sécurité, l’hygiène et la discrétion. De plus il est à noter que le nombre de clients est souvent important dans ces clubs, mais le nombre de filles peut aussi être important et la concurrence entre elles souvent assez forte.

Les contrôles de police sont par endroit fort réguliers, il vaut mieux donc être en règle et déclarer faire ce métier.

Les wellness sauna club.

Fort présent en Europe mais aussi au Brésil (les fameux termas) cela reste le meilleur type de prostitution selon moi, pour les clients comme pour les filles.

Le fonctionnement pour les filles est le même que pour les clients, vous payez votre droit d’entrée qui vous donne accès à toutes les installations du club. Les boissons et repas sont également compris dans le prix. Les filles possèdent toujours leurs propres vestiaires avec casier personnel (fermé à clef). Tous le nécessaire de toilette est présent sur place, hormis le désinfectant et nettoyant buccale. De plus la plupart des clubs donnent des préservatifs aux filles, d’autres les font payés à des prix très modiques.

Lors de votre arrivée on vous expliquera les règles du club, les tarifs que vous êtes normalement obligé de pratiquer etc. Vous devrez également payez une taxe journalière à l’état suivant le pays où vous exercer cela varie de 15 à 20€.

Vous avez également la possibilité de dormir dans une chambre du club, normalement cela coute entre 5 et 20€ selon les clubs.

Bien sûr les points forts de ces clubs sont la sécurité, l’hygiène, la discrétion mais également les infrastructures qui contiennent toujours ou presque sauna, jacuzzi, hammam, les meilleurs clubs ayant également piscine, salle de fitness, solarium et de beaux jardins extérieures. Le client ne manque pas dans ces clubs mais la concurrence y est également importante.

Voilà pour les meilleures manières de pratiquer la prostitution, bien sûr il reste la prostitution de rue mais qui est à proscrire selon moi. Encore les red light district mais les places y sont chères et souvent réservées, malheureusement, à des filles étrangères (je n’approfondirai pas le sujet ici). Cependant il est tout à fait possible à une fille de louer un bar à vitrine, il faut pour cela prendre contact avec son propriétaire. Avant de vous lancer dans cette voie, demandez-vous quand même ce que cela vous feras d’être exposée toutes la journée en vitrine comme une marchandise aux yeux de tout le monde.

Les pratiques

Avant de vous lancer dans la prostitution posez-vous également la question des pratiques que vous accepterez ou non. Petit tour d’horizon de pratiques répandues.

La fellation, il va de soi qu’un homme qui paye pour du sexe s’attend à recevoir une fellation, la vraie question qui se pose à vous est de savoir si vous la pratiquer de manière protégée ou non. Il faut le dire de plus en plus de femmes pratiquent la fellation nature et les clients le savent. Pratiquer la fellation de manière protéger et certes préférable d’un point de vue santé (voir section santé du blog) et aussi hygiénique, mais cela vous enlèvera un bon nombre de client potentiel.

Le cunnilingus, chose qui peut paraître étonnante mais énormément de client aime pratiquer le cunnilingus lors de leurs rendez-vous. Cela n’est pas obligatoire bien sûr et vous n’êtes en rien obligée si vous voulez réserver cela à votre vie privée. Si vous acceptez de vous laisser faire demander vous aussi de savoir si vous acceptez le « doigtage » en effet comme vous le savez lors d’un cunnilingus les hommes résistent rarement au fait de mettre un ou plusieurs doigts au chaud. Cela comporte certains risques, vérifier si possible l’hygiène des mains de votre client, en effet des ongles mal couper peuvent non seulement vous faire mal, mais aussi provoquer une lésion à l’intérieur de votre vagin et augmenter par la même occasion le risque de MST. De plus si des plaies sont apparentes sur les doigts refusés catégoriquement en évoquent des risques pour votre santé. Le client ne pourra qu’être d’accord.

Les baisers, encore une fois une pratique de plus en plus courante. A vous de voir si vous acceptez ou pas. Il faut aussi séparer les petits baisers et les french kiss ces derniers sont plus rare, mais pas exceptionnels dans le milieu de la prostitution. Encore une fois c’est votre choix, mais contrairement à la fellation nature, les clients comprennent mieux que les filles refusent de les embrasser.

Prestation GFE, comme dit plusieurs fois sur le blog cela signifie que vous mettez le client à l’aise et que vous vous comportez comme une petite amie. Cela implique donc de pratiquer les trois premiers point indiquer dans les pratiques, mais aussi de se montrer douce tendre et attentionner.

Dans ce cas il faut aussi être à l’écoute du client souvent des personnes en manque d’amours, de tendresse et qui ont également besoin de confidente. Je suis surpris du nombre de clients qui payent une fille pour une séance de discussion.

Finitions, voilà un point important car avec l’avènement du porno gratuit sur internet, les phantasmes deviennent plus nombreux. Ainsi le nombre de clients demandant à jouir en bouche, sur le visage ou autre partie du corps est en augmentation. Tout cela pour reproduire ce qu’ils ont vu dans les vidéos. A vous de voir ce que vous acceptez ou non, si vous acceptez que le client jouisse dans votre bouche prévoyez toujours du papier pour recracher et surtout, ne pas oublier de vous nettoyer et désinfecter la bouche après.

Le massage de la prostate, un phantasme chez beaucoup d’hommes, tout comme la feuille de rose. Peu d’hommes osent le demander à leurs compagnes/femme et se tourne donc vers des professionnelles pour assouvir ce genre d’envie.

L’anale, encore une fois le porno y est pour beaucoup, cela n’est bien sûr pas obligatoire. Cependant si vous êtes adepte de cette pratique en temps normal, il faut savoir que les prostituées considèrent cette pratique comme étant un extra et font donc payer un supplément aux clients.

D’autres pratiques existent bien sûr mais font peut-être l’objet de moins de demande cependant, le SM soft ou hard, les jeux de rôle (tenues spéciales etc.) mais aussi les douches dorées (donneurs/receveurs) etc. sont parfois demandées. Encore une fois internet et les millions de vidéos pornos qui y circulent y sont pour beaucoup.

N’acceptez de toute façon jamais de pratiquer quelque chose que vous n’aimez pas ou qui ne vous fait pas envie dans la vie normale. Important aussi de ne jamais faire croire en certaines pratiques si vous ne les faites pas réellement. Par exemple vous pouvez annoncer faire les french kiss selon l’hygiène du client, rien de plus normal, ou encore pratiquer l’anale selon la taille de l’engin cela fera sourire bon nombre de clients et ne les offusquera pas (hormis les éternels ados qui jouent à qui a la plus grosse) etc. Tant que vous êtes honnête dans ce que vous annoncez, il n’y a aucun problème, la plupart des clients comprennent la dureté de ce métier et aussi que les filles ont une vie privée.

Respect des clients.

Il va de soi qu’il faut un minimum de respect envers les clients, autant que vous en attendez de notre part. J’ai développé le sujet ici.

Conclusion

Voilà j’espère avoir été le plus complet possible, si vous avez des suggestions, des questions ou autres, vous pouvez entrer en contact via la page du même nom sur le blog.

Bon courage à toutes celles qui font ce métier ou qui vont le faire.

56 réflexions au sujet de « Conseils aux filles »

  1. Bonjour
    Escort débutante (tout juste déclarée mais pas encore de clients), je vous remercie pour toutes ces précisions
    J’ai du mal à avoir des clients et j’espère bientôt pouvoir commencer…
    C’est que j’ai des factures à payer! :p
    encore merci!
    Floriane

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Bon courage pour la suite, en espérant que vous trouverez des clients et encore plus des clients avec du respect pour vous.
      Cordialement.

  2. bonjour c’est rose je suis une debutante.merci pour ces conseils. j’ai tres hate de trouver des client.j’ai pas mal de chose a regle dans ma maison.merci

  3. Bonjour, je viens tout juste d’envoyer ma candidature a une agence d’escorte baser a Genève, comme c’est la première j’aimerai être prudente et pas Me retrouver dans réseau de mafieux, l’agence me demande de me déplacer a Genève pour me faire enregistrer a la police suisse et d’y rester pendant 10 jours ou je serai héberger et je travaillerai pour commencer et me familiariser avec le métier ensuite rentrer, tout cela paraît normal et sans risque pour vous? L’agence a site internet tout a fait correct en ligne, Cordialement

  4. Bonjour,

    Les conseils que vous donnez sont très complets et je vous remercie pour cela. Je souhaiterai me lancer et travailler pour une maison privée ou un club . Par contre je n’en connais aucun pouvez vous m’aider s’il vous plait ?

  5. Bonjour,

    Merci pour tous ces conseils
    J’aimerais rencontrer une fille qui pourrait me parler de son expérience afin que je sois guidée.

    • Hello,

      Tu peux me contacter si tu le souhaites. J’ai maintenant arrêté mais avais pour ma part opté très vite pour le côté GFE. Je peux t’expliquer quels en sont les avantages et inconvénients.

      a bientôt peut être

      • Bonjour,
        Cela fait un moment que je pense à cette solution pour pouvoir m’en sortir financièrement j’ai 2 enfants et franchement beaucoup de mal à finir les mois… malgré mes différentes recherche sur le net, je n’arrive pas à trouver ou je pourrais m’inscrire pour pouvoir me donner des conseils pour bien commencer, le site est très bien mais j’en cherche pluSS…Merci d’avance

  6. Bonjour, vous êtes très claire dans votre blog j’adore. Je suis une etudiante et je souhaiterais me lancer, quels sites pouvez vous-même conseiller ?

  7. bonjour j’ai trouver une annonce sur Geneve où je serrai logé et indépendante et qu’ils me trouvent les clients par reunions pour 2000 euros pour 3h qui me parrait enorme comme montant. ils m’ont dit d’envoyer une photo de moi nu avec ma perruque et qu’il fallait que je viennes de mes propres moyens, est ce que je peu faire confiance ?

    • Bonjour,

      Difficile de vous répondre, avez-vous fait une recherche sur le net à propos de cette agence ? Ne connaissant pas le nom de la dite agence, il m’est impossible de vous aider.

  8. Bonjour

    Merci pour tous ses questions même si on a de l’expérience , on en a forcement besoin.

    Et bonne chance aux autres filles et on a toutes des haut et des bas des fois sans clients des fois de trop….

  9. Bonjour, j’ai été escort l’année passée mais je n’avais pas déclaré mon activité.
    J’aimerais reprendre cette année, mais me déclarée cette fois. Je suis en Belgique et j’aurais voulu savoir si quelqu’un pouvait me renseigner sur les démarches à suivre.
    J’ai vu que les filles déclarées, étaient « coach bien être » ou « masseuse ».
    J’aimerais posséder un statut similaire mais ne sait pas vers qui me tourner..
    Merci à celle qui me répondrons.
    Bisouuuusss

    • Hello,
      J’aimerais débuter cette activité en Belgique. Si vous avez des conseils, je suis preneuse… les informations ne sont pas facile à trouver.
      Merci d’avance,
      Nala

  10. Bonjour, je souhaite me lancer en tant qu’escort indépendante et souhaiterais discuter avec une fille qui fait cette activité afin d’avoir des conseils
    Bisous à toutes !

  11. Bonjour,

    Pour une française qui intègre une agence en Suisse tout en résidant en france, comment doit-on procéder pour déclarer les revenus ?
    En suisse se sera prélevé à la source mais il va y avoir une imposition française, quelle statut mettre ?
    Pour éviter une classification en prostitué par les services et tout bien déclaré.

    • Bonjour,

      Je ne suis pas spécialiste de l’imposition française n’étant moi-même pas français. Demander conseil dans votre agence, ils ont surement déjà eu ce genre de cas.

      Cordialement.

      • Bonjour,je suis masseuse érotique en Belgique je recherche une copine ou a faire connaissance avec des escorte de luxe ,pour dialogue ,conseil ,ou duo en escorte,et j’aimerai évolué dans ce métier et devenir escorte de luxe pour gagné bien , travailler bien et moins.
        vos aide et conseil sont les bien venue.
        Merci.

  12. Hello,
    Je souhaite devenir escort girl mais je ne sais pas trop comment m’y prendre et j’aimerai rencontrer d’autres filles et si possible devenir amies pour avoir quelqu’un avec qui pouvoir parler librement, car naturellement je ne pourrai en parler à mes amis…Merci 🙂

    • salut, je souhaite aussi me lancer d’ici peu et pouvoir en parler à quelqu’un si ça t’interésse je peux te donner mon mail 🙂

    • Salut Serena,
      Je suis dans le même cas, je commence en occasionelle.
      J’aimerais aussi parler et échanger avec d’autres filles.
      Je te laisse mon mail
      A très vite! 🙂

    • Coucou moi meme etant escort c est vrai qu il est difficile de gerer cette double vie au quotidien mais je serai ravie d’en parler avec toi librement! Ou es tu basee?
      Bisouu

      • Slt je viens de lire les postes et moi aussi je pense à devenir escort pour M en sortir financièrement. J aimerai faire connaissance avec des filles pour me guider merci

    • Slt je suis dans la meme situation que toi ,, je recherche une amie de confiance pour distuter et echanger a se sujet . Et tu toujour dispo??

  13. Bonjour je suis étudiante et souhaite me lancer mais occasionnellement, j’aimerai discuter avec des filles qui exercent déjà ou qui comme moi aimerai se lancer , merci 🙂

    • Bonjour,
      Tout d abord merci pour blog.
      Je suis étudiante , j ai 23 ans et j aimerai me lancer occasionnellement.
      J’aimerais pouvoir parler et échanger avec d’autres filles.
      Juliette

  14. Bonjour,
    merci pour tous ces conseils, j’ai actuellement 20 ans et j’hésite énormément à me lancer la dedans, c’est agréable de voir un site ou tous est si bien expliquer, j’ai beaucoup moins de doute. On se sent moins seul, et c’est rassurant de voir que quelqu’un nous tend la main. Merci à vous

    • Bonjour,
      J’ai commencé cette « profession » ou plutôt cette double vie car les factures s’accumulaient…
      J’ai posté une annonce sur un site d’escort, sans trop y croire au debut. En 1 journée, j’avais déjà 3 demandes sérieuses.
      Pour mon premier client, j’ai pris le temps de le sélectionner. Je voulais que ça se passe bien, mais je voulais aussi casser avec une relation traditionnelle. C’est pour cette raison que j’ai choisi une personne plus âgée (45 ans – j’en avais 40).
      Ma première expérience s’est très bien passée. Nous avions rendez vous dans un hotel. Nous avions convenu les détails pratiques avant : prestations souhaitées, éventuel supplément, durée) .
      J’avoue, j’étais un peu nerveuse au debut. Mais aussi très excitée bizarrement.
      Mon client a été très doux et tres demandeur. (Il aurait bien aimer prolonger l’heure d’une heure supplémentaire…)
      Aujourd’hui encore, nous gardons le contact. On se revoit en moyenne une fois par mois pour des moments torrides et respectueux.
      N’hésite pas si tu veux d’autres informations.

      Bon courage à toutes

      • Bonjour Elise,
        Je me permets de prendre part à la discussion … Merci pour ton partage d’expérience , je suis intéressée pour faire également ce métier (quitte à se faire bai**r autant que cela rapporte , de toute façon depuis ces dix dernières années je l’ai fait bénévolement …trop de bénévolat tue le bénévolat 😉 … Peux tu me dire sur quel site tu t’es inscrite pour avoir une réponse car celui sur lequel je m’étais inscrite ne s’est jamais manifesté … de ce fait je pensais aller faire cette activité dans un fkk en Allemagne mais pour l’heure je ne sais pas tellement comment m’y prendre . bonne journée

        • Bonjour clara
          J’ai vu que tu avais la meme vision de la situation actuelle que moi je voulais savoir si tu t’es lancé réellement et par ou tu as commencé sur quel site et quelle region j’aimerais aussi le faire mais pas partir à l’aveugle
          Merci d’avance

  15. Hello ! Ma copine et moi pratiquons depuis maintenant quelque année , appartement privé, service de luxe toute y est . nous serrions ravie de pouvoir transmettre nos méthode de travail a d’autre fille. Bisous Levanah et Salomé.

    • Bonjour les filles !
      Pourriez vous me donner des conseils ?
      je suis étudiante, j’ai 24 ans. Je me suis inscrite sur un site et j’ai eu pas mal de demande.
      je suis sur paris et j’aimerais des témoignages.
      Je souhaiterais faire ça occasionnellement et non déclarée.
      J’attends vos reponses

  16. Bonjour
    Je suis étudiante de 23 ans et je voudrai commencer mais de manière occasionnelle, j’aimerai pouvoir avoir des conseils et échanger avec des filles qui aimerai se lancer ou qui le font déjà
    Merci

  17. Bonjour
    je suis a paris depuis Decembre et je souhaite devenir escort girl mais je ne sais pas par ou commencer ni comment proceder
    je cherche une aide pour m eclaircir et a discuter sur quelque detail
    merci les filles
    tiwarisusane@gmail.com

  18. Bonjours voilà j’aurais aimer devenir une escort girl ou même une prostituée mais je ne sais pas où chercher et quoi faire pouvez vous me conseiller comme vous l’avez si bien fais pour la description ??!

  19. eh bien cela me conforte dans mon projet .. j’aimerais essayer dans un fkk en Allemagne , d’après tout ce que je lis , ils sont assez clean dans ce genre d’endroit … Merci pour tous ces conseils … j’aimerais savoir comment être autoentrepreneuse , je suis française , ou comment travailler en indépendante, avec quels statuts !

  20. Bonjour
    Je suis lilloise de 33 ans et aimerais me lancer en Suisse si l on pouvait m aiguiller et / ou rencontrer l une de vous et se lancer ensemble ..
    Bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *