Législation

Il existe trois grands types de politique envers la prostitution :

La prostitution règlementée :

L’approche réglementariste voit la prostitution comme une activité professionnelle normale. Il suffit de la réglementer et de la réguler comme toutes les autres, et de l’encadrer en protégeant les droits des travailleurs et en prévenant les abus des employeurs. Les prostitué(e)s sont considéré(e)s comme des travailleurs du sexe.

La réglementation s’est souvent faite par le biais de lois et de registres de prostituées. Aujourd’hui, les résultats les plus aboutis de la logique réglementariste se trouvent dans les législations des Pays-Bas et de l’Allemagne. Dans ces deux pays toutes les entreprises de quinze employés et plus, y compris les bordels, doivent obligatoirement « avoir à l’emploi » des apprentis sous peine de pénalités financières. D’autres pays comme La Turquie, la Tunisie, la Suisse, la Hongrie, la Grèce et l’Autriche, ont également légalisé la prostitution.

Les abolitionnistes :

Pour les abolitionnistes, la prostitution est une forme d’exploitation et une atteinte à la dignité humaine qui doit être abolie. Les personnes prostituées sont des victimes non punissables et les proxénètes des criminels. Les clients peuvent être sanctionnés au titre de corrupteurs. En Suède, en Norvège et en Islande les clients sont punis par la loi mais pas les prostituées. Les pays abolitionnistes refusent toute réglementation, laquelle ne peut que cautionner l’existence de la prostitution.

Les prohibitionnistes :

L’approche prohibitionniste voit des criminels dans les personnes prostituées et les proxénètes. La police et la justice sanctionnent ces activités. Les clients peuvent être sanctionnés. Les pays prohibitionnistes sont l’Égypte, le Maroc, Les Comores, Belize, les États-Unis (sauf dans dix comtés du Nevada, où elle est réglementée) Arabie saoudite, Birmanie, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Iran, Laos, Mongolie, Népal, Philippines, République populaire de Chine Sri Lanka, Vietnam Yémen.

Voici une carte du monde :

Vert : Prostitution légale et régulée Bleu : Prostitution légale mais non régulée. Activités organisées (maisons closes ou proxénétisme) illégales Rouge: Prostitution illégale Gris : Pas de données

 

Et une carte d’Europe :

Vert foncé : Prostitution légale et régulée, maisons closes légales Vert claire : Prostitution légale et régulée, mais les maisons closes sont illégales Bleu : Prostitution légale, mais non régulée , activités organisées (maisons closes ou proxénétisme) illégales Rouge foncé : Prostitution illégale, et les prostituées sont également punies par la loi Rouge claire : Les clients sont punis par la loi, mais pas les prostituées Gris : Non renseigné

Source de ces cartes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prostitution

 

 

Pour plus d’informations sur un pays en particulier, nous mettons chaque semaine un pays supplémentaire dans la section World de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *